Les palais royaux d'Abomey

Les palais royaux d'Abomey

Les palais royaux d'Abomey sont les témoins matériels de l'existence du royaume du Danhomè (Dahomey). Le royaume du Danhomè connut une forte croissance à partir du milieu du XVIIe siècle. Entre les années 1600 et 1900, une douzaine de rois se succédèrent à la tête du royaume. Ils s'évertuèrent tous à élargir le domaine du royaume comme l'a toujours souhaité Houégbadja le père fondateur du royaume. Le Danhomè, fut l'un des plus puissants royaumes de la côte occidentale africaine. 

Les palais royaux d'Abomey, reliques d'une civilisation puissante et souveraine

Le Danhomè acquit sa renommée grâce à de grandes conquêtes, de rudes batailles et au travail de tout un peuple. Une histoire riche qui fait des palais royaux d'Abomey, un témoin important. Le caractère exceptionnel de ces palais est reconnu au niveau mondial. Ils sont d'ailleurs inscrits dans le patrimoine de l'UNESCO depuis décembre 1985.

A l'époque du royaume, la vie était régentée par le roi. Un des objectifs principaux de ce royaume était son agrandissement. Lors des conquêtes de nouveaux territoires, le roi faisait intégrer à son royaume les talents des royaumes conquis. Cela participait à conserver certains savoir faire, mais également à enrichir le royaume. Le Vodun y faisait office de religion centrale à l'instar de la religion catholique pour les rois de France.

Les palais royaux d'Abomey, un héritage de père en fils 

Entre les années 1625 et 1900, les douze rois qui se succédèrent, firent construire chacun leurs palais. Chaque construction se basait sur la substance de la précédente. Les palais royaux d'Abomey occupent une superficie de 47 hectares. Ils sont au nombre de dix. Les palais royaux ont une architecture et une organisation de l'espace similaire : une muraille et des cours externes, internes et privées. L'architecture était caractérisée par des bas reliefs et les matériaux de construction choisis étaient de haute qualité. 

Les palais étaient le centre du Royaume. Ils étaient le lieu de prise de grandes décisions. On y discutait des questions importantes en matière d'organisation stratégique ou d'artisanat et ils étaient également le coffre-fort du royaume. Les palais sont dorénavant inhabités, mais ceux des rois Ghézo et Glèlè abritent le musée historique d'Abomey. Ce musée raconte l’histoire du royaume et le symbole d'indépendance de puissance et de souveraineté qu'il représente. 

Comme le village souterrain d'Agongointo, les palais royaux d'Abomey démontrent la compétence des architectes du Dahomey. Faites y donc un tour et imprégnez vous de l'esprit des amazones encore vivant au travers de la culture Fon. 

  • Étoile
  • Étoile
  • Étoile
  • Étoile
  • Étoile